Environnement

Traitement de fumées sec

Les incinérateurs de déchets et les traitements des boues à haute température (850 à 1000°C) produisent des fumées concentrées qui sont fortement chargées en Oxydes de soufre (SOx), Acides chloridriques (HCL), Acides Fluorhydrique (HF), Dioxines / Furanes (PCDD/PCDF) et de métaux lourds. Nous proposons donc des injections de plusieurs réactifs, sous forme de poudre, en fonction du besoin de notre client. Ces poudres lorsqu’elles s’aggloméreront avec les polluants, les élimineront. Ce mode de traitement peut s’appliquer à d’autres domaines que les incinérateurs de déchets.

SCCM ALP par son historique, ALP PROCESS est une référence de par le nombre de traitements de fumées. Ils sont référencés par les leaders mondiaux du traitement de fumée.

 

Traitement des Oxydes de soufre (SO2 et SO3) et des acides chlorhydriques (HCL) et fluorhydriques (HF)

Afin de diminuer le taux d’oxydes de soufre, des acides chlorhydriques et fluorhydriques nous injectons des réactifs en poudre dans les gaines de fumées en amont du filtre à manche. Nous pouvons utiliser plusieurs produits :

  • Le bicarbonate de sodium (NaHCO3) est plus efficace sur les Oxydes de soufre.
  • La chaux éteinte (Ca(HO)3) est plus adaptée pour les acides chlorhydriques.

Nous proposons des ensembles complets :

Une plage de débit allant de 0.05 m3/h jusqu’à 12 m3/h avec un dosage précis. Possibilité d’alimenter jusqu’à 4 lignes avec un seul silo. La régulation du dosage se fait à partir des données reçues de l’analyseur des fumées. Ce système peut s’installer sur un traitement neuf ou bien en complément d’un traitement déjà existant qui ne répond plus aux normes ou bien qui subit des pics de pollutions.

Soumettre votre dossier

Plus d’informations

Source : www.actu-environnement.com

La nouvelle norme Européenne  IED relative aux émissions de particules d’incinération :

La directive relative aux émissions industrielles, dite « directive IED », règlemente les installations les plus polluantes dans l’UE. Ce texte impose de réviser les conditions d’autorisation des installations d’un secteur industriel dès que sont publiées au Journal officiel les conclusions sur les meilleures techniques disponibles (MTD) le concernant. C’est ce qui est advenu, le 3 décembre 2019, pour les installations d’incinération des déchets avec la publication d’une décision d’exécution de la Commission européenne. Après plus de cinq ans de travaux, ces conclusions résultent de la révision du document de référence sur les MTD applicables à ce secteur (Bref WI) qui datait d’août 2006. Elles font suite à celles applicables au traitement de déchets, publiées en août 2018.

Les conclusions sur les MTD servent de références contraignantes pour la fixation des valeurs limites d’émission (VLE) applicables aux installations concernées. En effet, ces valeurs doivent être fixées de telle sorte que les émissions n’excèdent pas les niveaux d’émission associés aux MTD (NEA-MTD ou Batael). La publication de ces conclusions déclenche le réexamen des conditions d’autorisation des installations existantes. Celles-ci disposent d’un délai d’un an à compter de la publication, pour adresser un dossier de réexamen au préfet. La mise en conformité des installations avec les nouvelles dispositions doit être assurée dans un délai de quatre ans à compter de la publication, soit avant le 4 décembre 2023.

Nouvelles Valeurs Limites d’Émission européennes pour les incinérateurs de déchets.

Taux en moyenne journalier :

  • Unités existantes :  < 8 mg/Nm3 HCL ; < 1 mg/Nm3 HF ; < 40 mg/Nm3 SO2
  • Unités nouvelles : < 6 mg/Nm3 HCL ; < 1 mg/Nm3 HF ; < 30 mg/Nm3 SO2

Nos Réalisations

Broyage

Lorsque l’on utilise du bicarbonate de sodium (NaHCO3), il faut prendre en compte la granulométrie. En effet, plus le produit est fin, meilleure sera son efficacité sur les polluants. Notre société propose des broyeurs à marteaux conçu par la société OFFICINA 2000, dont nous sommes le revendeur officiel pour la France,  spécialisé dans le broyage du bicarbonate de sodium. Nous avons deux types de broyeurs, des broyeurs compacts et des broyeurs à sélecteur.

Broyeur compact permet d’avoir :

  • Petits débits
  • Encombrements réduits

Broyeur à sélecteur permet de :

  • Réguler la granulométrie
  • Atteindre une granulométrie très fine

L’ensemble de broyage est équipé d’une vis de dosage et d’un ventilateur de transport, ce qui permet d’avoir un ensemble commun dans un encombrement réduit. Nos broyeurs sont montés avec un système d’injection pneumatique de glycol, un additif qui permet d’éliminer le colmatage du produit. Nous proposons également des caissons d’insonorisation afin de réduire le niveau sonore du broyeur.

ESSAYER LE :  Si vous souhaitez faire des tests avec le bicarbonate de sodium nous pouvons vous proposez un stand complet de dosage et de broyage en location.

Soumettre votre dossier

Nos Réalisations

Traitement des dioxines/furanes et des métaux lourds

En plus des acides et des oxydes de soufre, nous trouvons également des dioxines/furanes (PCDD/PCDF) et des métaux lourds dans les fumées rejetées par les incinérateurs. Pour cela, plusieurs réactifs peuvent être utilisés en complément du Bicarbonate de Sodium et de la Chaux :

  • Charbon Actif
  • Coke de Lignite
  • Substance Minérale Naturelle (Minsorb, Dioxorb…)

Nous proposons des ensembles complets :

  • Stockage (Silo ou Big Bag)
  • Extracteur (dévoûteur)
  • Broyage
  • Dosage (Spire ou vis sans fin)
  • Transport pneumatique et injection directement dans les gaines grâce à nos injecteurs
  • Injection gravitaire

La quantité à injecter étant bien plus faible que le BICAR ou la Chaux, nous proposons plusieurs microdoseurs avec des débits allant de 0.002 m3/h à 1 m3/h. Dans certaines applications la demande d’abaissement en SOx, HCL et HF est faible ce qui nous permet de proposer le mélange de chaux et de Minsorb afin d’éviter d’avoir deux ensembles d’injection de réactif.

Soumettre votre dossier

Nos Réalisations