News

BREF Incinération 2019 : êtes-vous prêt ?

Avec le BREF 2019, les normes environnementales deviennent encore plus strictes pour les 126 incinérateurs français concernés, en diminuant les VAE (Valeur Limite d’Emission). Revamping des installations existantes de traitement des fumées d’incinération ? Modification totale du système ? Quoi que vous ayez choisi, la mise en conformité des installations avec les nouvelles dispositions doit être assurée avant le 4 décembre 2023 ! SCCM ALP vous accompagne. Tic-tac…

Usine d'incinération  Si la nouvelle directive européenne IED (pour Industrial Emissions Directive) vise la prévention et une approche intégrée de la pollution pour garantir un niveau élevé de protection de l’environnement dans son ensemble, son adoption a entrainé la révision du Bref Incinération et avec elle, les conditions d’autorisations d’exploitation des incinérateurs.

Pas d’autres choix donc que de mettre à jour son système de traitements des fumées pour que les mesures de rejet restent en dessous des seuils des VAE.

Pour certains sites, ce système peut être optimiser pour rester dans les normes. On parle alors de REVAMPING.

Pour d’autres installations, il faut entièrement revoir la manière de nettoyer ces fumées, notamment en remplaçant un traitement humide par un traitement sec.

Le traitement sec : intérêts et fonctionnement

Depuis plus de 20 ans, SCCM ALP propose aux usines d’incinération une solution de traitement des fumées dite « à sec », par injection de réactifs pulvérulents.

Ces fumées sont fortement chargées en  Oxydes de soufre (SOx), Acides chloridriques (HCL), Acides Fluorhydrique (HF), Dioxines / Furanes (PCDD/PCDF) et en métaux lourds. Nous proposons donc des injections de plusieurs réactifs, sous forme de poudre :

  • Bicarbonate de sodium (NaHCO3)
  • La chaux éteinte (Ca(HO)3)
  • Charbon Actif
  • Coke de Lignite
  • Substance Minérale Naturelle (Minsorb, Dioxorb…)

Intérêts ? En fonction des mesures effectuées dans les fumées d’incinération et des pics de pollution éventuels, on peut choisir d’injecter plus ou moins de réactifs en fonction des moments en jouant sur le débit d’injection, que ce soit en NOC ou en NON-NOC, avec des automatismes intégrés. De plus, le traitement sec est beaucoup plus résistant et moins contraignant que le traitement humide. Il évite les problèmes de corrosion et de traitement des rejets liquides (normes encore différentes et contraintes supplémentaires).

Il s’agira alors de gérer le stockage, le dosage et le transport des réactifs (et les automatismes associés).

Le changement du traitement humide au traitement sec est une solution lourde mais durable : elle vous permettra une adaptation facile aux évolutions opérationnelles ou environnementales. L’investissement sera évidemment élevé et nécessitera un arrêt de l’exploitation.

Le revamping : intérêts et point de contrôlesilo de bicarbonate pour le traitement des fumées d'incinération

Si l’incinérateur est relativement récent et qu’il lui manque simplement une « petite marche » pour rester un des meilleurs en matière de limitation des émissions dans l’atmosphère, vous pouvez choisir simplement une optimisation de votre système. Quoi qu’il en soit, la diminution des seuils va entrainer une consommation supérieure de réactifs, donc un coût plus important à l’achat de ces derniers, et une augmentation de votre capacité de stockage :

  • Rénovation, ajout, modification de destination de Silos
  • Installation de broyeurs pour permettre l’achat optimisé des réactifs (rentabilisé en moins de 5 ans)
  • Evolution des lignes de raccordement de transport des réactifs
  • Tableaux électriques, éclairage, variateurs, pilotage

Le revamping, même si sa gestion semble parfois plus complexe, peut être une très bonne solution selon le contexte et est parfaitement gérable par une équipe spécialisée si vous ne voulez pas fermer l’incinérateur et continuer à l’exploiter pendant la rénovation.

 

SCCM ALP accompagne déjà dans ces deux types de projets bon nombre des incinérateurs avec plus d’une centaine de références en France et dans le monde.

En tant qu’intégrateur « clé en main » :silo de bicarbonate pour le traitement des fumées d'incinération en modélisation 3D

  • Nous intervenons dès le départ avec notre bureau d’étude intégré
  • Nous remettons à niveau vos anciennes installations
  • Nous vous fournissons et installons les nouveaux équipements
  • Nous réalisons la mise en service à vos côtés.

Nous sommes également là pour porter ces projets en sous-traitance des grandes ingénieries du secteur du traitement des déchets.

Dans le même temps, vous bénéficiez de la réactivité et du savoir-faire d’une PME française de la FRENCH FAB.

Il n’est pas encore trop tard pour nous contacter pour un audit sur site !

 

 

J’ai besoin de vous !

 

 

CETTE ACTUALITÉ POURRAIT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER :
27.09.2022
Lors de l’ouverture et de la fermeture de vannes sur les sites pétrochimiques, un oubli ou une mauvaise pratique peut entrainer des dégâts humains, environnementaux et économiques graves. La mission des opérateurs nécessite alors d’être sécurisée et facilitée, quelques soien
Lire plus